Les prochains salons

  • Forum des seniors
    le 05/12/2018Voir
btmenuresp

32 551 formations

Rechercher une formation

fleche bleue grise Connectez-vous

Toutes les dernières infos emploi

Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

Optez pour une candidature Spontanée

13/09/2018

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

Points généraux :

Concerne 1 embauche sur 5 ; certaines entreprises comptent même sur les candidatures spontanées pour l’occupation de certains types de postes. Elles voient dans la technique de la candidature spontanée, un révélateur de l’état d’esprit du candidat ( dynamique, actif, volontaire...): a priori favorable

On peut dire, qu’en général, à part erreur de cible ou candidat sur ou sous dimensionné, une candidature spontanée retient tjrs l’attention de l’entreprise qui choisit de la traiter ou immédiatement- dans le cas où l’entreprise se trouve au coeur d’une politique de recrutement ou de la garder pour la prochaine campagne prévue ou enfin de rencontrer le candidat « au cas ou » ou « pour voir ».

 

 Intérêts :

• Accéder au marché caché, celui des embauches qui ne se font pas par voie directe ( pas de diffusion d’annonces) Emplois disponibles sans publication ni affichage

• Devancer les besoins des entreprises

• Se faire connaître

 Différents moyens d’effectuer une candidature spontanée :

• Visite, contact via salons, réunions....

• Appel téléphonique

• Courrier

• Dossier de candidature ( CV + lettre de motivation)

• Publication de son profil prof sur des supports dédiés à l’emploi ( sites Internet)

• Mailing

• Dépôts de cartes de visite, de projet, de vidéos....

• RdV par le biais de recommandation

 Dans tous les cas, le meilleur moyen, est celui dans lequel vous vous sentez le plus à l’aise. Et c’est aussi celui qui correpond le mieux au mode de fonctionnement de l’entreprise, ou au secteur dans lequel elle évolue. ( vidéo pour une sté de cinéma, visite dans des entreprises d’artisanat...)

 Multiplier les chances de réussir :

• Attirer l’attention, accrocher

• S’adresser à la bonne personne, au bon moment

• Cibler l’entreprise : doit correspondre à vos goûts et elle doit avoir besoin de vos services

• Posséder des infos précises et récentes- avoir mené une enquête au préalable.

 Eviter :

• De ne parler que de soi

• D’oublier les RV

• D’opter pour un discours ne correspondant pas à l’image de l’entreprise, d’aller à contre-courant des pratiques habituelles

• De déranger, d’abuser

• D’adresser des candidatures standards et interchangeables.

 Conseils :

• Soigner la présentation – la sienne et celle de ses écrits

• S’informer sur l’entreprise (secteur d’activité, connaissance du marché, personnel ...)

• Personnaliser le message

• Etre sûr de soi, s’affirmer, ne pas quémander ; proposer ses services

• Faire le bon choix de la forme de cette candidature

• Etre concret, direct, faire parler les faits et les chiffres ( être au courant )

• Ne pas se décourager ( relance sous une forme en général différente, au bout de 8 ou 10 jours, sauf indication particulière de votre interlocuteur)

 Entraînement :

Rédiger des fiches sur les secteurs vous convenant et sur les entreprises que vous avez sélectionnées (secteur d’activité, collaborateurs, projets, fonctionnement, politique menée...)

Documentez vous soit auprès de l’entreprise, soit auprès d’autres services spécialisés ( ANPE, CCIP...), soit auprès de relations que vous possédez en lien avec l’entreprise.

 Bilan :

Candidature spontanée a toutes les chances de réussir si :

• La cible est la bonne

• La connaissance de l’entreprise est complète et exhaustive

• L’interlocuteur choisi est celui qui convient

• Les besoins de l’entreprise ont été listés et analysés et mis en relation avec les qualités du candidat.

Les candidatures spontanées sont à l’origine d’une embauche sur cinq. Elles offrent des opportunités intéressantes en donnant accès à des postes qui sont souvent inaccessibles par les biais des petites annonces. Elles permettent de devancer les besoins des entreprises et de se faire connaître.

 Pour réussir votre candidature, quelques conseils vous seront utiles.

Soyez d’abord convaincus que les entreprises voient d’un très bon oeil la candidature spontanée ; elle reflète l’état d’esprit du candidat, son dynamisme, sa volonté active de trouver un poste qui lui corresponde.

Une candidature spontanée attire toujours l’attention : elle éveille la curiosité du chargé de recrutement qui lui donne souvent suite, en invitant le candidat à un entretien.

 

Pour cela, il convient que la demande d’emploi soit bien préparée.

• Le candidat doit tout d’abord se renseigner précisément sur l’entreprise sur laquelle porte son choix : il doit cibler sa demande et veiller à s’adresser à une personne particulière, nominativement.

Pour cela, une enquête préalable s’avère souvent fructueuse. Elle permet d’établir les besoins de l’entreprise et ainsi d’évaluer en quoi votre collaboration sera un atout.

• La candidature doit être très nettement personnalisée : l’entreprise doit sentir que vous ne souhaitez travailler que pour elle et que c’est pour cette raison que vous l’avez sélectionnée. Elle doit se souvenir de vous.

• Le candidat doit également réfléchir au meilleur moyen d’entrer en contact avec l’entreprise ciblée : visite, courrier, appels téléphoniques, publication de son profil sur des supports dédiés à la recherche d’emploi, présentation de projets réalisés...La meilleure prise de contact est simplement celle dans laquelle vous vous sentez le plus à l’aise, si elle n’est pas en contradiction avec l’image et l’état d’esprit de l’entreprise choisie.

• Il faut savoir relancer l’entreprise après une durée variable de 8 à 10 jours, sauf avis contraire de l’interlocuteur avec lequel vous aurez noué le contact. Cette relance doit être à la fois discrète et volontaire : il faut s’imposer sans abuser.

La réalisation de fiches sur les entreprises ciblées est une façon efficace de préparer sa candidature : elles doivent comporter quelques éléments indispensables comme les activités de l’entreprises, les chiffres actualisés, les postes à pourvoir, les personnes à contacter...

Documentez-vous auprès de l’entreprise ou d’organismes spécialisés.

 

Pour conclure, votre candidature spontanée a toutes les chances d’aboutir si :

• La cible est la bonne

• La connaissance de l’entreprise est complète et exhaustive

• L’interlocuteur choisi est celui qui convient

• Les besoins de l’entreprise ont été listés, analysés et mis relation avec vos qualités.

Les derniers articles

  • Le coût du présentéisme
  • Optez pour un emploi que l’on ne peut délocaliser
  • La formation professionnelle : avenir ou mirage ?
  • Femmes actives et précarité, où en est-on ?


  • Rechercher une formation

    32 551 formations